Rugby Strength Ratio

Soyons clair, j’ai toujours été fan des tests physiques… mais j’ai toujours détesté leur côté chronophage. Exit donc les fameuses semaines d’évaluation.

Même si j’ai opté pour la récolte quotidienne des performances pour effectuer le suivi longitudinal, j’ai toujours eu en tête de trouver une méthode pour tester les joueurs de Rugby dans la salle de musculation sur un laps de temps le plus court possible.

Pourquoi conserver malgré tout des tests ? Pour l’émulation qu’ils procurent : challenge, compétition, ambiance… un véritable booster pour l’équipe.

Donc après quelques années de pratique et de réflexion, j’ai cru bon de créer le Rugby Strength Ratio.

« Si vous ne pouvez pas mesurer quelque chose, vous ne pouvez pas l’améliorer »

Sir William Thomson / Lord Kelvin

Un peu d’histoire

Le Rugby Strength Ratio est une évolution du French Powerlifting Ratio que j’avais créé en 2013 et qui a trouvé des adeptes en France, Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande, Allemagne, États-Unis, notamment grâce à la communauté RealMOVEMENT qui encourage les patrons des Private Gym holistiques à inclure le FPR dans l’évaluation de leurs clients.

L’idée sous-jacente du Rugby Strength Ratio est d’utiliser le concept du FPR (3 lifts à réaliser dans la minute) et de l’adapter aux autres disciplines sportives en utilisant le principe des Predictor Lifts de Charles Poliquin.

Il est désormais possible de tester un athlète en 30 minutes, échauffement compris. La courte durée du test permet de pouvoir le réitérer régulièrement sans compromettre le volume d’entraînement.

Le FPR version Rugby

Que voulons-nous développer en priorité chez le Rugbyman en ce qui concerne l’entraînement de la Force ?

Je dirais dans un contexte général que des jambes puissantes pour sprinter, plaquer, sauter, pousser, et un haut du corps bodybuildé pour résister aux collisions sont les qualités physiques de base (voir mon article ici).

Mais si l’on s’attarde sur chaque poste, on se rend compte que leurs spécificités demandent des types de mouvements et de forces différents. J’ai donc décidé de proposer plusieurs variations au Rugby Strength Ratio en fonction des postes joués.

Principes / Règles

  • L’athlète dispose exactement de 60 secondes pour réaliser une performance sur chacun des 3 Predictor Lifts inhérents à son poste.
  • Le chronomètre démarre dès qu’il touche la première barre, et s’arrête dès que le dernier mouvement est terminé.
  • Chaque mouvement est exécuté sur une seule répétition.
  • Une technique parfaite est attendue sur chacune des 3 répétitions afin de valider le test.
  • Matériel autorisé : chaussures d’haltérophilie, ceinture de force, wraps de poignets, magnésie.

Rugby Strength Ratio = Total des 3 mouvements (kg) / Poids de corps (kg)

Sélection des exercices

Standards

J’ai créé 6 niveaux de standards pour chacune des versions ci-dessus, que j’ai nommés comme suit :

  • International
  • Champions Cup
  • Top 14
  • Pro D2
  • Fédérale
  • Série

Pour y avoir accès vous devez télécharger le document PDF : Rugby Strength Ratio Standards

Devenez acteur du Rugby Strength Ratio

Si vous souhaitez réaliser le Rugby Strength Ratio avec votre équipe, je serais très intéressé de connaître les scores obtenus afin d’enrichir ma base de données et de proposer des standards encore plus précis.

Pour toute participation, merci de télécharger et remplir le document Rugby Strength Ratio Datas et de le renvoyer à l’adresse mail suivante : fredmarcerou@hotmail.fr

L’équipe Sports Conditioning remerciera publiquement toute personne qui nous aidera à enrichir notre base de données.

D’ici là, bon courage à ceux qui se lanceront dans l’aventure du Rugby Strength Ratio !

Fred Marcérou – 31/01/2020

On parle à l’étranger du French Powerlifting Ratio :

Article sur le blog RealMVMT

Article sur le blog Athletic Zone

Évaluation chez Hélix SP

Performance de Ryan O’Connor :